Les-ombres.net - L'Etoile Rouge et les Fils
> Accueil > Pern > L'Etoile Rouge et les Fils

L'Etoile Rouge

On l'appelle l'Etoile Rouge (1/17), l'Errante (2/9, 5/7). Elle annonce un désastre pour Pern (1/36, 1/72), une Menace (1/132)

C'est une planète soeur de Pern (5/446). Il s'agit d'un planétoïde errant (1/12) à l'orbite elliptique (2/9, 5/7) terriblement irrégulière (1/12), erratique (5/446), animé d'un mouvement excentrique (1/200, 2/9, 5/7). Des Archives signalent les irrégularités de son orbite (1/294). C'est une étoile rouge et brillante (2/9, 5/7). C'est un globe multicolore sur un fond d'un noir velouté. De curieuses masses roses blanchâtre semblent être des nuages. Aux endroits où ce voile est déchiré, on voit des masses grisâtres, d'un gris vivant, plein de lueurs et d'étincelles. Les deux pôles de la planète légèrement ovoïde sont complètement blanc, mais dépourvus de la couverture nuageuse. Des masses plus sombres ponctuent les gris. Terres ou mers ? (2/339) Pour Fandarel, les masses grises sont des Fils (2/347). On voit d'informes masses grises et bris-vert sombres à la surface et souvent obscurcies par d'épais nuages (2/415). Elle possède une queue grise qui ressemble à Nerat mais pointe vers l'est [ou l'ouest ? (2/430)], dans la direction opposée à la rotation de la planète (2/422). Dans ses nuages, la chaleur est suffocante, l'air brûlant est attisé jusqu'à la température de la flamme par de brutales turbulences atmosphériques, c'est la chaleur du sable chauffé à blanc (2/434), massive comme une lame de fond (2/437). La turbulence atmosphérique est sauvage, brutale, destructrice, c'est une pression inexorable et mortelle (2/437). La 'pointe nératienne' est d'un gris humide et visqueux qui se tord, bouille et fume. Les nuages sont rougeâtre, parsemés ici de gris et de blancs nauséeux, là déchirés par des coulées massives d'éclairs oranges (2/434) Des masses tourbillonnantes de surfaces grises, visqueuses et répugnantes sont animées d'un mouvement de flux et de reflux (2/437). L'atmosphère turbulente (5/17) et cyclonale fait un bruit assourdissant (2/434) 
Elle tourne très vite (1/200) sur son axe (2/357), en sens inverse de Pern (1/200). Elle se lève à l'est (2/11, 5/9) 
Elle est retenu dans le système depuis de récents millénaires. (1/12). Il passe près de Pern tous les 200 ans. Alors, une vie indigène, les Fils, traverse l'espace pour tomber sur Pern (1/12, 2/9, 5/7) 

Au sommet de tous les Weyrs, de grosses pierres marquent son approche ou son recul au cours de sa marche excentrique de 200 Révolutions autour du soleil (1/293). Parfois, la conjoncture des cinq satellites naturels de Rukbat empêche l'Etoile Rouge de se rapprocher et d'y faire tomber ses spores (2/13, 5/11) 
Elle est d'abord visible à l'Est (1/123, 3/9), au Nord de l'Est véritable (1/178), où elle pulse, d'un rouge orangé éclatant (5/237). 
Lorsqu'elle s'encadre exactement dans le Roc de l'oeil et le Roc du Doigt, sur la Pierre de l'Etoile de Benden, au moment du solstice d'hiver (2/358), elle passera assez près de Pern pour que tombent les Fils (1/198) 
Elle scintille de jours comme de nuit, ce qui d'après les sagas et ballades annonce l'arrivée des Fils imminente (1/159) 
Elle a une influence sur les dragons, à l'aube, ils deviennent agités (1/123). Les hommes comme les dragons font des rêves angoissant (1/211) 
Elle sert de repère pour ramener les Anciens au moment du 9ème Passage (1/293) 
Groghe souhaite que les chevaliers s'y rendent pour en finir avec les Fils (2/286, 2/297) 
Les lézards de feu ont peur de s'y rendre (2/431) 
F'nor et Canth sont allés sur l'Etoile rouge (2/433, 4/181, 5/17, 6/99), le passage dans l'Interstice est long (2/434). 
'quelque chose de dangereux, de terrible, qui s'élevait, gris, mortel. Des masses entières toutes grises et horribles ! Chaude aussi' (4/175) 
‘Grisaille, chaleur intense et bouillonnement' (4/181) 
Il y a des ballades sur ses maléfices (2/346)

Les Fils

Des Fils d'argent qui périodiquement pleuvent doucement de l'espace (1/11). Il y a des époques où ils ne sont pas passés (1/168)

Ils tombent le temps d'un Passage, soit 50 Révolutions (1/202, 1/227, 5/260). C'est la période période pendant laquelle l'Etoile Rouge est assez proche de Pern pour y faire pleuvoir les Fils (5/260). Ils se déplacent vers l'ouest (1/244). Centrifugés par la violence incessante, les spores tombent de l'atmosphère turbulente et brutale de l'Etoile Rouge vers Pern, poussés et tirés par la triple conjonction des autres planètes du système (2/439). 
C'est du au passage de l'Etoile Rouge près de Pern tous les 200 ans. Alors, une vie indigène, les Fils (1/12, 3/7), traverse l'espace pour tomber sur Pern (1/12, 2/10, 5/8). 
Ce sont des parasites (2/20) mycorrhizoïdes (2/10, 3/7, 5/8, 5/446), ce sont des spores tombés de l'Etoile Rouge sur Pern (3/7, 5/446) qui s'enfouissent dans la terre en dévorant et brûlant toutes les matières organiques qu'ils touchent (3/7, 5/446) avec une aveugle voracité (2/10, 5/8). 
Il s'agit de filaments argentés (1/12, 2/9, 2/27, 5/7, 6/17), gris-argent (1/220). Freinés par la friction à l'entrée de l'atmosphère de Pern, ils tombent en une pluie de filaments brûlants (2/439), argentée (5/338). 
Ils sont comme une brume épaisse, silencieux, scintillants, perfides (1/220). Ce n'est pas dit dans les archives, mais les Fils tombent en amas (1/222), par paquets (2/66). Pas comme la pluie en un rideau dense et régulier, mais comme des flocons de neige, ici et là, puis soudain tous agglutinés d'un côté par le vent, jamais avec la fluidité que suggère leur nom (1/222). Ils tombent en une espèce de pluie grise (6/216) 
Avec le froid, ils deviennent cassant et le vent les réduit en poussière. Ils sont alors inoffensifs, par contre, quand l'air est chaud, ils sont viables et mortels (1/199, 1/215) Sans matière organique, ils se déssèchent et sont emportés par le vent (1/236) 
Les spores traversent l'espace et leur petit ovale dur s'étirent en filaments grossiers quand ilspénètrent dans l'atmosphère (1/220) Doués d'une sorte d'intelligence, ils se trouvent éjectés de leur planète stérile, pluie hideuse en quête de matière organique nécessaire à leur nourriture. (1/221) 
Ils proliférent dans le sol avec une rapidité terrifiante (2/10, 2/20, 5/8), pouvant traverser plaines et forêts à la vitesse d'un vol de dragons (2/24). Une fois enterré, ils détruisant tout ce qui croit ou vit (2/24) à l'exception du roc (2/11, 2/24, 3/8, 5/9), de l'eau (2/24) et du métal (2/11, 2/24, 3/8, 5/9). Un seul Fil s'enfonçant dans un sol fertile (1/104) y pénètre à de grandes profondeurs, s'y multiplie par milliers dans la terre chaude, la transformant en un désert de poussière noire. (1/221) Ils s'enfouissent dans le sol pour y dévorer toute vie (6/17). Au sol, ils forment un fouillis apparent qui se reproduit à vue d'oeil. Ils s'entrelacent et se tordent de façon obscène (1/271) et creusent des trous (1/272). Les marécages boueux sont pour les Fils un terrain idéal où s'enterrer, avec suffisamment de végétaux pour se nourrir à mesure qu'ils prolifèrent dans la terre (2/211) 
Sur l'Etoile Rouge : ‘quelque chose de dangereux, de terrible, qui s'élevait, gris, mortel. Des masses entières toutes grises et horribles ! Chaude aussi' (4/175) 
En 7 ans de chute, aucun Fils ne s'est enterré sur le continent méridional (2/259) 

Les émissions de phosphine d'un dragon mangeur de pierre de feu peut les arrêter (1/104). Les dragons les brûlent (6/17) Les lézards de feu calcinent les Fils (5/237, 5/337), sans mâcher de pierre à feu. Ils les dévorent, allant jusqu'à s'enfouir pour poursuivre les Fils enterrés (2/264). Les Fils meurent au contact de l'eau (3/34) et les poissons dévorent les fils (3/34, 5/238, 6/216). Après une Chute, la pèche est plus abondante (3/26). Ils peuvent aussi être détruit par pulvérisations d'agenothree (1/272) ou par le feu (3/7). Les vers des sables d'Igen (2/221) sont aussi efficaces, mais pas assez (1/273). Leur chute fait remonter les larves du sol (6/217) qui, comme les larves des marais (2/221, 2/225, 2/306) que l'on trouve notamment sur le continent méridional (2/221), attaquent et dévorent les Fils (5/16) en un instant (2/353) tout en protégeant la végétation et en réparant les dommages subis par les Fils (5/16). Le froid de l'Interstice gèle et casse les Fils en fouillis (2/66) Brûlés, les Fils deviennent de la poussière noire (2/66) 

Brûlées, les ailes d'un dragon sont transformées en un réseau de dentelle calcinée et sanglante (1/225). Les brûlure de Fils ne guérissent jamais vraiment (3/42, 3/178), elles cicatrisent mal (3/178)

Passages et chutes

Le premier Passage a lieu deux générations après l'arrivée des colons sur Pern. C'est pendant ce Passage que le contact fut rompu avec la planète mère (2/9, 5/7)

Les Fils tombent le temps d'un Passage, soit 50 Révolutions (2/11, 5/9) 
L'Intervalle est le temps qui sépare deux Passages de Fils, quand l'Etoile Rouge ne passe pas assez près de Pern, (1/135, 2/11, 3/10, 5/9) soit comme les Archives de Pern l'annoncent, 200 Révolutions (1/135, 2/11, 3/10, 5/9), mais il peut être de 400. (1/135) 
Parfois, la conjoncture des cinq satellites naturels de Rukbat empêche l'Etoile Rouge de se rapprocher et de faire tomber ses spores (2/13, 5/11) 
A un moment du 9ème Passage, les prévisions des chutes ne sont plus conformes (2/66). Wansor émet le théorie que la fréquence anormale des Chutes est due à une certaine conjoncture planétaire (2/414) 
Les Chutes durent 4 heures (2/213, 5/337) à six heures (1/200, 1/244), et sont séparées par des intervalles de 14 heures au moment où l'Etoile Rouge est au plus près de Pern (1/200, 1/244) et ce pendant 40 jours (1/244). Au début d'un passage, il doit se passer plusieurs jours entre deux chutes (1/218), les chutes sont plus espacées (1/227), d'environ six jours (2/265). Ce sont les Ballades d'Enseignement qui le disent (1/245) Les Chutes tombent de manière régulière (1/304) 
Il existe des cartes de Pern où sont représentées les attaques des Fils, avec les zones horaires (1/201, 1/234). Ils finissent par tomber à des moments imprévus, les chartres de F'lar établis à partir des Anciennes Archives deviennent obsolètes (5/13) 
Certains chevaliers et dragons ont l'instinct pour savoir où les Fils vont tomber, lors d'une chute, en plus grande concentration (5/213) 
Wansor prend les étoiles comme référentiel pour calculer le temps, ce qui permet de calculer les Chutes avec précision, la fin et le début d'un Passage (5/67, 5/116) 
F'lar dira : 'un jour, nous ne nous contenterons plus d'attendre sagement ici vos attaques. Nous irons vous attaquer à l'endroit même où vous naissez et nous vous calcinerons sur votre propre terrain' (1/309)