Les-ombres.net - La Gazette du Sorcier
> Accueil > Harry Potter > Divers
Divers
La Gazette du Sorcier

Généralités

C'est un journal qui vaut 5 noises (1/67, 1/69). Il peut être livré sur le lieu de vacances (3/18). Il paraît avant l'aube (4/158).
Elle est livrée par hibou moyen duc (4/640) et on paye le hibou à la livraison (5/15).
A Privet Drive, Harry la reçoit vers 05h (5/15).

Tous les ans, la Gazette organise 'Le grand prix de la loterie du Gallion' et en juillet 1993, c'est Arthur Weasley qui a gagné (3/15) le gros lot qui est de 700 gallions d'or (3/16).
Le mercredi, elle publie une rubrique zoologique (4/393).
Depuis le 06/03/1995, Hermione y est abonnée (4/569).
Molly ne la lit plus (5/130).


Les articles


Un article, avec une photo de la famille, est consacré aux Weasley qui ont gagné 'Le grand prix de la loterie du Gallion', pendant l'été 1993 (3/387).

Courant Août 91, elle fait paraître un article annonçant que le coffre 713 chez les Gringotts a été forcé (1/110)
Extrait du journal :
' " LE CAMBRIOLAGE DE GRINGOTTS "
L'enquête sur le cambriolage qui s'est produit le 31 juillet dans les locaux de la banque Gringotts se poursuit. La piste suivie par les enquêteurs devraient les mener dans les milieux de la magie noire.
Les gobelins de Gringotts ont répété que rien n'avais été volé. La chambre forte fracturée avait en effet été vidée le même jour.
" Mais nous ne vous révélerons pas ce qu'elle contenait et, dans votre propre intérêt, nous vous conseillons vivement de ne pas vous mêler de cette affaire ", a déclaré le porte-parole des gobelins.' (1/143)

Le journal a édité un article intitulé 'Enquête au Ministère de la Magie', détaillant l'amende infligée à Arthur Weasley pour avoir ensorcelé une voiture moldue (2/236)

En juin 1993, Dumbledore fait paraître une petite annonce pour trouver un professeur de défense contre les forces du mal (2/350). Une société de vente par hibou y passe des annonces (3/18)

Le 04 Aout 1993, elle fait sa une avec Sirius Black (3/46) : "Black toujours introuvable"

Le 31 Aout 1993, elle fait sa une avec Sirius Black (3/72)

Le 9 septembre 1993, elle annonce que Sirius a été repéré (3/141)

Le 3 février 1994, elle annonce que si Sirius est retrouvé, il sera condamné au Baiser du Détraqueur, le Ministère ayant donné son autorisation (3/267)

Eté 1994, Rita a fait un article sur la réunion de la Confédération Internationale des Mages et Sorciers où elle dit que Dumbledore est un 'vieil ahuri d'un autre âge' (4/325).

x/08/1994, dans la semaine précédent la finale de Quidditch, Rita y critique le travail sur les fond de chaudron (4/159).

Mardi x/08/1994, lendemain de la finale de Quidditch, elle titre en une 'Scène de terreur lors de la Coupe du Monde de Quidditch', avec une photo en noir et blanc de la Marque des Ténèbre (4/158). L'article en première page, de Rita Skeeter critique le Ministère (4/159).

Fin Aout 1994, la une concerne la disparition de Bertha (4/166).

Le 02/09/1994, Rita y écrit un article critiquant le Ministère de la magie (détails) (4/216).

Le 12/11/1994, Rita publie l'article sur le Tournoi des Sorciers et sur la vie de Harry (4/333). L'histoire de Harry est en première page et l'article se pousuite en page 2, 6 et 7. Elle orthographie mal le nom des Champions et ne mentionne même pas Cédric (4/333) :
"
Harry a enfin trouvé l'amour à Poudlard, Colin Crivey, un des ses très proches amis, nous a confié qu'on voit rarement Harry sans Hermione Granger, une jeune fille d'une beauté éblouissante, d'origine moldue, qui, tout comme Harry, est une des meilleures élèves de l'école.
" (4/334).

A une date inconnu en 1994-1995, elle fait sa une avec 'La mystérieuse maladie de Bartemius Croupton' (4/550).

A une date inconnu en 1994-1995, elle fait sa une avec 'La sorcière du Ministère reste introuvable - Le ministre de la Magie personnellement impliqué' (4/550).

Courant 1994-1995, Rita écrit un article désagréable sur Hagrid (4/463-465) :
"
L'ERREUR GEANTE DE DUMBLEDORE
Albus Dumbledore, l'excentrique directeur de l'école de sorcellerie de Poudlard, n'a jamais hésité à confier des postes d'enseignant à des personnages très controversés. Au mois de septembre dernier, il y ainsi engagé, comme professeur de défense contre les forces du Mal, Alastor Maugrey, dit "Fol Oeil", l'ex-Auror dont la réputation de maniaque de la baguette magique n'est plus à faire. Une décision qui a fait lever plus d'un sourcil au Ministère de la Magie, compte tenu de la tendance bien connue de Maugrey à attaquer férocement quiconque à le malheur de faire un mouvement un peu brusque en sa présence. Pourtant, Maugrey Fol Oeil nous paraît fort aimable et doué d'un grand sens des responsabilités, comparé au personnage à demi humain qui a été chargé par Dumbledore d'assurer les cours de soins aux créatures magiques.
Rubeus Hagrid, qui avoue avoir été expulsé de Poudlard au cours de sa troisième année d'études, occupe depuis cette date les fonctions de garde-chasse de l'école, un poste - ou plutôt une sinécure - créé spécialement pour lui par Dumbledore. L'année dernière, cependant, Hagrid a usé de sa mystérieuse influence sur le directeur de Poudlard pour se faire attribuer une fonction supplémentaire, celle de professeur de soins aux créatures magiques, en dépit des nombreux candidats mieux qualifiés qui auraient pu assurer cette charge.
La silhouette massive et peu rassurante, le regard cruel, Hagrid a profité de cette autorité nouvellement acquise pour plonger dans la terreur les jeunes gens qui lui sont confiés, en les obligeant notamment à subir les attaques d'une succession de créatures particulièrement horrifiantes. Pendant que Dumbledore fermait les yeux, plusieurs élèves de Hagrid ont été blessés, parfois même mutilés, en suivant les cours qui, de l'aveu de certains, sont "proprement effrayants".
"J'ai été attaqué par un hippogriffe et mon ami Vincent Crabbe a été mordu par un Véracrasse, nous a déclaré Drago Malefoy, un élève de quatrième année. Tout le monde déteste Hagrid, mais nous avons trop peur pour dire quoi que ce soit."
Hagrid n'a cependant aucune intention de mettre un terme à sa campagne d'intimidation. Au cours d'une conversation avec un reporter de La Gazette du Sorcier, le mois dernier, il a reconnu qu'il élevait des créatures auxquelles il a donné le nom de "Scroutts à pétards", un très dangereux croisement entre les Manticores et les crabes de feu. La création de nouvelles espèces de créatures magiques est, bien entendu, une activité que le Département de contrôle et de régulation des créatures magiques surveille habituellement de très près. Mais il semble que Hagrid ne se sente nullement concerné par de telles restrictions.
"Je voulais simplement m'amuser un peu", a-t-il déclaré avant de changer précipitamment de sujet.
Comme si ce n'était pas suffisant, La Gazette du Sorcier a désormais la preuve que Hagrid n'est pas - comme il l'a toujours prétendu - un sorcier de pure souche. Il n'est d'ailleurs même pas un humain de pure souche. Sa mère, nous pouvons aujourd'hui le révéler en exclusivité, n'est autre que la géante Fridluva dont on ignore où elle se trouve actuellement.
Brutaux, assoiffés de sang, les géants se sont tellement entre-tués au cours du siècle dernier que leur espèce a fini par s'éteindre. Les quelques individus qui subsistaient ont rejoint les rangs de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et ont été responsables des plus effroyables tueries de Moldus qui ont eu lieu sous son règne de terreur.
Alors que la plupart des géants qui s'étaient mis au service de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom étaient tués par les Aurors en lutte contre les forces du Mal, Fridluve, elle, parvenait à s'échapper. Il est possible qu'elle se soit réfugiée dans l'une des communautés de géants qui existent encore dans les montagnes de certains pays étrangers. Quoi qu'il en soit, si l'on en juge par les extravagances de ses cours de soins aux créatures magiques, il semblerait que le fils de Fridluve ait hérité du tempérament brutal de sa mère.
Curieusement, on dit que Hagrid aurait noué d'étroits liens d'amitié avec le garçon qui a mis fin au pouvoir de Vous-Savez-Qui - obligeant ainsi la propre mère de Hagrid, ainsi que tous les autres partisans de Vous-Savez-Qui, à s'enfuir ou à se cacher. Harry Potter ignore peut-être la vérité sur son "grand" ami - mais Albus Dumbledore a sans nul doute le devoir de veiller à ce que Harry Potter, tout comme ses condisciples, soit averti des dangers que présente la fréquentation des demi-géants.
"

Le 24/06/1995, la une, signée par Rita, est consacré à Harry (4/640) :
"

HARRY POTTER "PERTURBE ET DANGEREUX"

Le garçon qui a vaincu Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est instable et potentiellement dangereux. Des témoignages alarmants concernant l'étrange comportement de Harry Potter font douter de sa capacité à participer à une compétition aussi exigente que le Tournoi des Trois Sorciers. On peut même se demander s'il est véritablement apte à fréquenter l'école Poudlard.
La Gazette du Sorcier est en mesure de révéler en exclusivité à ses lecteurs que Potter est sujet à des évanouissements réguliers et qu'on entend souvent se plaindre de douleurs à la cicatrice qu'il porte au front (souvenir du mauvais sort par lequel Vous-Savez-Qui a tenté de le tuer). Lundi dernier, en pleine leçon de divination, l'envoyée spéciale de La Gazette du sorcier a vu Potter quitter la classe en toute hâte en affirmant que sa cicatrice lui faisait trop mal pour qu'il puisse continuer à suivre le cours.
D'après des experts de l'hôpital Ste Mangouste pour les maladies et blessures magiques, il est possible que le cerveau de Potter ait été affecté par l'attaque de Vous-Savez-Qui et que son insistance à se plaindre d'une douleur à sa cicatrice soit en fait une manifestation de sa profonde confusion mentale.
"Il pourrait même s'agir d'une simulation, déclare un spécialiste, une façon d'attirer l'attention sur lui."
La Gazette du Sorcier a cependant découvert certains faits inquiétants qu'Albus Dumbledore, le directeur de Poudlard, a soigneusement cachés au public.
"Potter parle le Fourchelang, révèle Drago Malefoy, un élève de quatrième année. Il y a deux ans, des élèves se faisaient attaquer sans arrêt et nous étions nombreux à penser que c'était lui le coupable. Surtout depuis qu'on l'avait vu se mettre en colère lors d'un duel et envoyer un serpent sur un de ses camarades. L'affaire a été étouffée, bien entendu. Mais il a également noué des liens d'amitié avec des loups-garous et des géants. Il serait prêt à n'importe quoi pour avoir la moindre parcelle de pouvoir."
Le Fourchelang, qui donne la faculté de converser avec les serpents, est depuis longtemps considéré comme une pratique de magie noire. Et il est vrai que le plus célèbre expert en Fourchelang de notre temps n'est autre que Vous-Savez-Qui en personne. Un membre de la Ligue de défense contre la magie noire, qui souhaite garder l'anonymat, déclare que, selon lui, quiconque parle le Fourchelang devrait "faire l'objet d'une enquête. Personnellement, j'aurais les plus grands soupçons à l'égard de quelqu'un qui a la capacité de parler avec les serpents. LEs serpents sont en effet utilisés dans les pires pratiques de la magie noire et sont historiquement associés aux adeptes des forces du Mal". De même, "quiconque recherche la compagnie de créatures aussi malfaisantes que les loups-garous et les géants a forcément un goût prononcé pour la violence".
Albus Dumbledore devrait sans nul doute se demander s'il est bien raisonnable qu'un garçon présentant une telle personnalité soit autorisé à participer au Tournoi des Trois Sorciers. Certains craignent en effet que Potter ait recours à la magie noire dans une tentative désespérée pour remporter le tournoi, dont la troisième tâche doit avoir lieu ajourd'hui même.
"

Le 25/06/1995, il y a un article sur la victoire de Cédric au Trounoi des Trois Sorciers (4/756)

Pendant une semaine, depuis le 24/06/1995, il n'y a eu aucun article sur le retour de Voldemort, ni d'allusion à la mort de Cédric. Hermione pense que Fudge les oblige à garder le silence (4/756).

Durant l'été 1995, il y a environ deux articles par semaine sur Harry (5/93). Fudge s'appuie sur la Gazette pour le présenter comme un personnage ridicule et stupide (5/94).
Fudge empèche la Gazette du Sorcier de publier les dires de Dumbledore (5/118).
La Gazette essaye de discréditer Dumbledore en disant qu'il a été en minorité à la Confédération internationale des mages et sorciers car il est trop vieux et ne contrôle plus rien. En fait, il a bien été en minorité mais parce qu'il a fait un discours annonçant le retour de Voldemort (5/119).

Début Aout 1995, Freg et Georges ont passé une pub pour leur magasin VPC de farces et attrapes (5/130).