Les-ombres.net - Dragons
> Accueil > Harry Potter > Créatures magiques
Créatures magiques
Dragons
Cl. MdlM : XXXXX

Il s'agit des plus grands animaux dissimulés à la vue des Moldus depuis 1692 (AF/21). Ceux sont les plus difficiles à cacher (AF/47). Ils peuvent avoir la taille d'une petite colline (4/347), une quinzaine de métres de haut (4/349).
Leur sang peut être utilisé par les sorciers (1/227, AF/47) : il a 12 usages connus (1/227). C'est Dumbledore qui a découvert les propriétés du sang de dragons (1/106, 1/216). Les apothicaires du Chemin de Traverse vendent de la bouse de dragon, dans des tonneaux (2/62). C'est utilisé comme engrais (2/103). On fait des gants protecteurs (1/71, 4/208) avec leur cuir (AF/47, 1/71, 4/208). Les nerfs (3/328) du coeur (3/328, AF/47) peuvent être utilisés dans la fabrications de baguettes (3/328). Leur foie peut être utilisé (4/413, AF/47) pour nourrir d'autres animaux (4/413). Leurs cornes peuvent être utilisées (AF/47) pour la fabrication de potions notamment (AF/52). Peau, coeur, sang, foie et cornes ont des propriétés magiques très puissantes (AF/47).
Ils ont la peau couverte d'écailles et de pointes (4/349) une énorme (4/349) gueule hérissée de crocs acérés (4/345) et peuvent projeter des torrents de feu (4/345, 4/349) à environ 15 m (4/345).
La femelle est généralement plus grande et plus agressive que le mâle (AF/47).
Ils sont toujours très forts et possèdent trop de pouvoir pour être assomé par un seul sort de Stupéfixion. Il en faut une demi-douzaine en même temps (4/355).
Les femelles couvent leurs oeufs (4/348). Les oeufs sont classés dans la catégorie A des Marchandises interdites de commerce (AF/47).
Ils ont un point faible, les yeux, et sont sensibles au sort de conjonctivite (4/429).
Il habite en général dans les montagnes (AF/48).
Seuls les Norvégiens à crête se nourrissent de créatures aquatiques (AF/51).

Il y a une section de livres qui leur est consacrée à la bibliothèque de Poudlard (1/228)
Il existe un Office de recherche et de contrôle des dragons (AF/6).
La loi interdit à un particulier de posséder un dragon (1/228, 1/231, 1/260) : l'élevage est interdit par la Convention des sorciers de 1709 (1/228)
Les dragons sont impossibles à dresser et très dangereux (1/228)

Il y a des dragons sauvages en Roumanie (1/110, 1/228) et en Grande-Bretagne (1/228)

Il existe des réserves de dragons, rendues incartables et sous la surveillance constante des sorciers, car les dragons cherchent en permanence à en franchir les limites (AF/26)
Au Moyen Âge, les Moldus connaissaient cet animal (AF/19). Le Ministère de la Magie travaille à cacher leur existence aux Moldus, avec des sorts d'oubli (1/229)
Pendant un moment, Hagrid possède (1/230) un norvégien à crête (1/231) qui est ensuite envoyé à Charlie en Roumanie (1/234).
Pour les stupéfixer, il faut lancer le sort à plusieurs (4/346).

Livres sur les dragons :
'Les différentes espèces de dragons d'Angleterre et d'Irlande'. C'est un livre consacré aux dragons présent à la bibliothèque de Poudlard (1/228)
'De l'oeuf au brasier'. C'est un livre consacré aux dragons présent à la bibliothèque de Poudlard (1/228)
'Le Guide de l'amateur de dragons'. C'est un livre consacré aux dragons présent à la bibliothèque de Poudlard (1/228)
'L'Elevage des dragons pour l'agrément et le commerce'. C'est un livre consacré aux dragons présent à la bibliothèque de Poudlard (1/231). Il est un peu vieux (1/231). On y apprend qu'il faut garder l'oeuf dans le feu car dans la nature, la mère souffle dessus. A l'éclosion, il faut donner un seau de cognac mélangé à du sang de poulet toutes les demies-heures. Il y a des explications pour reconnaître les différentes oeufs (1/231)
Dans 'Les hommes qui aimaient trop les dragons', un livre sur les dragons, on trouve une description des sorts 'Coupe-griffe' et 'Traitement contre la gale des écailles' et cette information : 'Les dragons sont extrêmement difficiles à abattre en raison d'une très ancienne protection magique qui imprègne leur peau épaisse que seuls les sortilèges les plus puissants peuvent arriver à percer' (4/358).


Il existe dix espèces distinctes de dragons, bien que l'on puisse parfois observer des croisements ayant donnés des hybrides très rares (AF/47).

Antipodean Opaleye (Opaloeil des antipodes)
Il est natif de Nouvelle-Zélande, bien qu'il émigre parfois en Australie (AF/48).
Il est de taille moyenne et pèse entre deux et trois tonnes (AF/48).
C'est sans doute le plus beau dragon qu'on puisse voir : il est couvert d'écailles iridescentes et nacrées et ses yeux sans pupilles, étincelant de reflets multicolores, lui donne un regard opalin (AF/48).
Il souffle une flamme d'un rouge très vif (AF/48).

Contrairement aux autres dragons, il habite les vallées plutôt que les montagnes (AF/48).

Il est peu agressif et ne tue en général que pour se nourrir (AF/48). Son aliment préféré est le mouton (AF/48, AF/53), mais il s'attaque parfois à des proies de plus grande taille. Dans les années 1970, on a trouvé un grand nombre de carcasses de kangourous probablement laissées par un mâle éxilé de son territoire (AF/48).

Ses oeufs sont gris pâle et parfois pris pour des fossiles par les Moldus (AF/48).


Boutefeu chinois (Dragonlion)
C'est le seul dragon d'Extrême-Orient (AF/49).
Il est rouge (4/345) écarlate (AF/49), avec une tête couronnée d'une curieuse frange d'épines dorés (4/345, AF/49), un museau écrasé et des yeux très protubérants (AF/49). Il a les écailles lisses (AF/49)
Il est plus grand que le vert gallois commun (4/347).
Il pèse entre deux et quatre tonnes (AF/49). La femelle est plus grande que le mâme (AF/49).
Il mange des mammifères, avec une préfèrence pour les cochons et les humains (AF/49).
Ses oeufs sont d'une vive couleur cramoisie parsemée d'or et très recherché par les sorciers chinois pour les propriétés magiques de leurs coquilles (AF/49).
Il crache jusqu'à 6m (4/346). Il crache des nuages de feu en forme de champignon (4/345, AF/49) par ses narines lorsqu'il est en colère (AF/49).
Il est agressif mais plus tolèrant envers sa propre espèce que les autes dragons, allant jusqu'à partager son territoire avec deux autres congénères (AF/49).
En 1994, il est utilisé dans le Tournoi des Trois Sorciers (4/347).

Magyar à pointes
Il est à des écailles (4/374, AF/49) noires (4/345, 4/347, 4/374, AF/49). Il est gigantesque et a la silhouette d'un dinosaure (4/345), d'un gros lézard (AF/49). Il a des yeux jaunes (4/374, AF/49) avec une pupille verticale, comme celles d'un chat (4/346). Il a des cornes couleurs bronze (AF/49). Il a la longue (AF/49) queue hérissée de pointes (4/374) ou épines de couleur bronze (AF/49) qui impriment dans le sol des marques longues et profondes (4/374). Il a de grandes ailes noires et brillantes, aussi larges que celles d'un petit avion (4/377).
Il est plus grand que le vert gallois commun (4/347).
Il ressemble au Norvégin à crète, mais à des pointes et non des grosses plaques tout au long de l'échine (AF/51).
Il a un souffle puissant (AF/49), et crache du feu jusqu'à 12m (4/346), voire 15m (AF/50), ce qui est plus loin que tous les autres dragons (AF/50).
Il produit un hurlement aigu et lugubre (4/346).
Il est féroce (4/374), plus dangereux que le boutefeu chinois, le suédois à museau court et le vert gallois commun (4/348). Il est considéré comme le plus dangeureux de tous les dragons (AF/49). Il est dangereux devant et derrière : il a une queue hérissée de longues pointes de couleur bronze qui se dressent sur toute la longueur, séparées de quelques centimètres les unes des autres (4/348).

Ces oeufs ressemblent à des pierres grises (4/348), ont l'apparence du ciment et sont particulièrement robustes. Au moment de l'explosion, les jeunes la brise avec leur queue dont les épines sont déjà bien développées à la naissance (AF/50).

Il se nourrit de chêvres, de moutons et quand il en a l'occasion, d'humains (AF/50).

En 1994, il est utilisé dans le Tournoi des Trois Sorciers (4/347).

Noir des Hébrides
Il est présent en Grande-Bretagne (1/229), dont il est natif (AF/50).
Il peut atteindre 9m, a les écailles rugueuses, les yeux violets étincelants et une rangée de pointes courtes mais coupantes comme des rasoirs le long de l'échine. Sa queue se termine par une sorte de flèche et il est doté d'ailes de forme semblable à celles d'une chauve-souris (AF/50).
Il est plus agressif que le Vert Gallois (AF/50).
Chaque individu dispose d'un territoire de 250km2 (AF/50).
Il se nourrit principalement de cervidés voire de gros chiens et de bétail (AF/50).
Le clan des MacFusty a par tradition la charge de veiller sur ces dragons (AF/50).

Norvégien à crêtes
Il s'agit d'une espèce rare (1/231), l'une des plus rares espèces de dragons (AF/51). Il ressemble au Magyar à pointes, mais à, au lieu de pointes, des grosses plaques d'un noir de jais tout au long de l'échine (AF/51).
Il est d'une agressivité exceptionnelle envers ses congénères (AF/51). Leur morsure est empoisonnée (1/235)

Il s'attaque à toutes sortes de gros mammifères et, contrairement aux autres dragons, se nourrit aussi de créatures aquatiques (AF/51).

Les oeufs sont noirs (AF/51).
Les bébés ont une démarche pataude. Ils ne sont pas vraiment beaux. Selon Harry, ils ressemblent à un vieux parapluie noir tout fripé. Ils ont des ailes énormes hérissées de pointes, par rapport à leur corps grêle d'un noir de jais. Ils ont un long museau avec de grandes narines, des cornes naissantes et de gros yeux oranges et globuleux. Ils ont de petits crocs pointus (1/232). Ils développent plus vite que les autres dragons leur capacité à souffler le feu; entre un et trois mois (AF/51).
En sept jours, leur taille est multipliée par 3. En trois semaines, ils devraient être aussi gros qu'une cabane (1/233)

En 1802, un Norvégien à crête aurait capturé un baleineau au large de la Norvège (AF/51).

Peruvian Vipertooth (Dent-de-vipère du Pérou)
C'est le plus petit et le plus rapide en vol de tous les dragons connus (AF/51).
Il mesure environ 5m, a des écailles lisses et cuivrées avec des marques noires le long de l'échine. Ses cornes sont courtes et il a des crochets particulièrement venimeux (AF/51).
Il se nourrit de chèvres et de vaches, ainsi que de chair humaine (AF/51)

Il vole plus vite que l'Ironbelly (AF/53).
La Confédération internationnale des sorciers, au 19ème siècle, a du envoyer des chasseurs pour réduire leur nombre, qui devenait alarmant (AF/52).

Romanian Longhorn (Cornelongue roumain)
Il est originaire du Longhorn (AF/52).
Il a des écailles vers foncé et de longues cornes d'or (AF/52).

Réduite en poudre, ses cornes servent à la fabrication de certaines potions (AF/52). Elles sont classés en catégorie B des produits dont le commerce est soumis à conditions (AF/52).

Il vole plus vite que l'Ironbelly (AF/53).
Il embroche ses proies avec ses cornes pour les rotir (AF/52).

Il fait l'objet d'un programme intensif d'élevage suite à son dépeuplement (AF/52)

Suédois à museau court
C'est un beau dragon (AF/52) bleu argenté (4/345, AF/52), gris-bleu (4/347) et a des cornes pointues (4/345).
Il est plus grand que le vert gallois commun (4/347).
Il crache jusqu'à 6m (4/346). Ses flammes qui jaillissent de ses narines sont d'un bleu éclatant et peuvent, en quelques secondes, réduire à l'état de cendres le bois ou les os les plus solides (AF/52).
Il vit dans des régions montagneuses sauvages et inhabitées (AF/53).

Sa peau est très recherchée pour la fabrication de boucliers et de gants de protection (AF/52).

Il tue moins souvent d'humains que la plupart des autres dragons, probablement parce qu'il vit dans des régions inhabitées (AF/53).
En 1994, il est utilisé dans le Tournoi des Trois Sorciers (4/347).

Ukrainian Ironnbelly (Pansedefer ukrainien)
C'est le plus grand des dragons; il peut atteindre un poid de 6 tonnes (AF/53).
Il a le corps arrondi, des écailles d'un gris métallique, des yeux rouge foncé et des griffes particulièrement longues et meurtrières (AF/53).
Il vole plus lentement que le Vipertooth ou le Longhorn (AF/53).
Il est très dangeureux et peut par exemple écraser une maison sous son poids (AF/53).

Ils font l'objet d'une surveillance constante par les autorités magiques ukrainiennes depuis qu'en 1799, l'un d'entre eux a emporté dans ses serres un voilier dans la Mer Noire (AF/53).

Vert gallois commun
Il est présent en Grande-Bretagne (1/229), dont il est natif (AF/50). Il vit dans de hautes montagnes dans une réserve (AF/53)
Il a des écailles vertes et lisses (4/345).
Le vert gallois commun est plus petit que le magyar à pointes, le suédois à museau court et le boutefeu chinois (4/347).
Son rugissement est étonnamment mélodieux et facilement reconnaissable (AF/54).

Ses oeufs sont bruns, couleurs de terre et parsemés de taches vertes (AF/54).

Il est moins agressif que le Noir des Hébrides (AF/50). C'est un des dragons les plus paisibles (AF/53).
Il crache jusqu'à 6m (4/346). Les flammes forment deux jets minces (AF/54)
Il se nourrit surtout de moutons et préfère éviter les humains, à moins qu'il ne soit provoqué (AF/53).

En 1932, un Vert gallois font sur une plage de Moldus, à Ilfracombe (AF/22, AF/53)
Selon des témoins Moldus, il ressemblerait à une 'lézard volant énorme et répugnant' (AF/23).
En 1994, il est utilisé dans le Tournoi des Trois Sorciers (4/347).